La spiritualité d’Efesia se décline en trois volets.

Entrer dans une « culture de la rencontre »
Nous faisons nôtre la proposition que le pape François fait à l'Eglise : « sortir à la rencontre des femmes et des hommes, les connaître, les appeler par leur nom, leur communiquer l'espérance que donne la foi ».
Celui qui prie lève les yeux pour rencontrer l'autre avec plus d'ouverture en sortant de lui-même; et assume la responsabilité de l'autre avec attention sans esprit de domination. La culture de la rencontre est une réponse à la fragmentation des sociétés et un moyen de (re)créer du lien social au sein des familles, peuples, groupes et communautés.
Comme Marie part en toute hâte vers sa cousine Élisabeth, nous nous « déplaçons » pour aller à la rencontre de l'autre et prononcer une parole d’accueil.

Vivre l'amitié avec le monde
Nous sommes des laïcs appelés à agir dans le monde, et à le faire progresser sur ses grands enjeux : la pauvreté, la rencontre des cultures et des religions. Pour cela, nous nous engageons à former des responsables capables d'engagement, des pasteurs qui entraînent et mettent leurs communautés ou groupes en mouvement, animés par leur foi. « Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perdent pas, mais elle a vie éternelle ». Jean 3, 16

« Prendre Marie chez nous » Jean 19, 27vierge efesia
Nous recevons chez nous Marie, mère de Dieu et mère universelle, modèle de foi et de fidélité. Elle est au cœur de la vie communautaire et intercède auprès de Dieu pour les membres et les missions. Avec elle, nous répondons oui et nous voulons servir : « Je suis la servante du Seigneur, qu'il advienne selon ta parole ». Luc 1, 38