LA COMMUNAUTÉ D’EFESIA

La culture de la rencontre

Au travers de rencontres et des liens forts tissés avec d’autres communautés chrétiennes et religions, les membres d’Efesia ont accueilli le charisme de la rencontre : axe directeur de l’enseignement du Pape François qui appelle l’Eglise à aller à la rencontre du monde. Cette démarche authentique peut déclencher de nouveaux et profonds dialogues religieux et sociétaux.

En deça de la rencontre de Jésus, Christ et Sauveur, l’expression « culture de la rencontre », recouvre une manière structurée d’aller vers l’autre sous différentes formes : amicale, fraternelle, spirituelle, œcuménique, culturelle, sociale ou politique.

Le charisme communautaire d’Efesia repose sur cette expérience spirituelle et humaine faite depuis plusieurs années par quelques-uns, sur une pédagogie que Dieu nous donne pour rejoindre le monde, et sur une manière de se rassembler comme famille chrétienne.

 

Une communauté en Église

A travers les missions et la spiritualité d’Efesia, ses membres ont discerné que Dieu leur donnait de vivre un charisme communautaire nouveau.

Les membres d’Efesia désirent construire une communauté chrétienne en Église, permettant de porter les missions actuelles et à venir, et d’incorporer les personnes qui seront appelées à y contribuer. Une communauté qui les tient en lien avec Dieu, leur créateur, en union avec le Christ sauveur et en lien de fraternité pour vivre leurs missions d’annonce de l’Evangile au monde dans la mouvance de l’Esprit Saint.


LA SPIRITUALITÉ D’EFESIA

Une parole prend tout son sens dans la spiritualité d’Efesia :

« Prendre Marie chez nous » Jean 19,27

Nous recevons Marie, mère de Dieu et mère universelle, modèle de foi et de fidélité, figure d’humanité nouvelle et reine de la Paix. Elle est au cœur de la vie communautaire et intercède auprès de Dieu pour les membres et les missions. Avec elle nous répondons oui et nous voulons servir l’œuvre de salut de son fils Jésus. « Je suis la servante du Seigneur qu’il m’advienne selon ta parole ». Luc 1,38

Vivre l’amitié avec le monde

Nous sommes des laïcs appelés à agir dans le monde, et le faire progresser sur ses grands enjeux : la pauvreté, la rencontre des cultures et des religions et, pour cela, la formation et le développement de responsables capables d’engagements, de pasteurs qui entrainent et mettent leur communauté ou groupe en mouvement, animés par leur foi. « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle ». Jean 3,16

Entrer dans une « culture de la rencontre »

Nous faisons nôtre la proposition que le pape François fait à l’église : « Sortir pour aller à la rencontre des femmes et des hommes, les connaître, les appeler par leur nom, leur communiquer l’espérance que donne la foi. »

Celui qui prie lève les yeux pour rencontrer l’autre avec plus d’ouverture en sortant de lui-même ; le disciple du Christ assume la responsabilité de l’autre avec attention sans esprit de domination. La culture de la rencontre est le moyen de faire progresser la vie en société : la famille, les peuples, les groupes et communautés…